Profil
A rejoint le : 13 avr. 2021
À propos
0 J'aime reçus
0 Commentaires reçus
0 Meilleur commentaire

Artiste-peintre, pastelliste et danseuse, OX'Art . Margaux Laneyrie oriente sa recherche, sa création et son processus dans le lien entre les arts plastiques et le mouvement dansé et performatif.

OX'Art mêle la danse à la peinture, dans un processus intermédial qu'elle nomme "corps-pinceau" afin de délivrer des expériences immersives via un partage kinesthésique. La performance plastico-chorégraphique, méthode principale et atypique lui permet de transcrire de manière picturale, l’état de son corps en action sur la toile.

Sujette aux vertiges et à leurs effets visuels et psycho-physiques, quasi syncopal, l'artiste crée et réfléchie depuis des années autour de ce sujet. Elle pratique la centrifuge corporelle afin de créer des fonds picturaux, puis par la suite elle caresse et enduit la surface au pastel afin de définir des formes informent de corps dansés, de corps en apesanteur, virevoltants ou encore chutants.

L'intention et l’objectif de sa création sont de transcrire et de transmettre d'une manière diffuse et kinesthésique, un état de corps à la fois psychique et physique via différents mouvements. Le travail de la couleur et du contraste est important dans son projet. À la fois colorées ou bien d'autre fois sombres, les oeuvres d'OX'Art reflètent visuellement des fragments du réel. Ces contrastes chromatiques ou ces explosions de couleurs sont significatifs des visions "intra-paupières" et "cérébrales" de l'artiste lors de crises de vertiges, ou de malaises. Dans cet univers sombre de la syncope, des yeux fermés, s'y trouve une facette multi-colorée de petites touches scintillantes et explosives. L'artiste travail principalement sur du grand format, pouvant aller jusqu'à du deux mètres par quatre, afin d'exprimer, de partager et de plonger au mieux le spectateur dans une expérience immersive intense.

Cette interprétation du vertige par la performance plastico-chorégraphiques, puis l'oeuvre, en deux temps, s'accompagne parfois par de la "danse-transe", dans laquelle OX'Art se met volontairement en état physique de centrifuge, pour déclencher des vertiges semi-contrôlés afin d'être dans l'état de syncope la plus pure.

L'artiste cherche dans sa réflexion à la fois intellectuelle et sensorielle, à comprendre ce qu'il lui arrive physiquement et psychologiquement par la création. À chaque nouvelle expérience, à chaque nouvelle oeuvre, l'artiste avance dans son cheminement face au vertige. Elle le provoque, le subit et le libère afin d’en retirer à chaque fois un nouvel effet visuel, qui se rapproche des visions vécues lors de crises de vertige.

La démarche est telle que l'artiste souhaite la partager, autant visuellement que de manière sensorielle. En créant des toiles aux formats de plus de deux mètres, OX'Art travaille, dans un premier temps, sur la liberté et l’expression même du corps, avec la création et la performance. Puis, dans un second temps, elle transcrit sur grand format l'expérience psychique et mentale, afin de délivrer un paysage immersif.

OX'Art souhaite simplement partager une expérience avec le public. Entre arts plastiques et arts de la scène, la limite est infime. L'art est un spectacle, il est une expérience de vie, une immersion dans un ailleurs à partager. L'artiste offre une invitation au voyage, dans un ailleurs fait de paysages mentaux, dans un univers spatial et sensitif, celui du rêve éveillé, qui est le sien.

La démarche, la réflexion et les performances d'OX'Art tendent peu à peu à se transformer en dispositif d’installation.

OX'Art . Margaux Laneyrie
Plus d'actions